Enigme

Les monolithes
La cité engloutie
Les disparitions mystérieuses
Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Les origines du labyrinthe
Qui était vraiment Jack ?
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Eustache Dauger
Les raisons de sa disparition
Pyramide de Kheops
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Ont-ils réellement exister ?
L'assassinat mediatisé du président
Le monstre du lagon écossait
Pécheresse dénigrée par l’Église
Les prophéties de Michel de Nostradame
La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le point le plus isolé du globe
Le déclin rapide de l'empire Maya
La zone militaire la plus secrète et isolée
Le Prince des Ténèbres
La Cité Perdue
Guardiens du Secret
Trois Caravelles En Route Vers Les Indes
La Saga Éternelle
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Une Quête Sans Fin
La Sources des Arcanes
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
La Théorie Du Complot
La Mythologie Et Le Symbolisme
Et La Légende De Sherwood
Grimoire et rituels
Le Livre Des Lois Des Morts
La Chute Des Anges
Spiritisme et Fantômes
Fantômes et Maisons Hantées
Lycanthropie
Exorcisme Des Démons Par Un Shaman
Y a-t-il de la vie ?
Le Sixième Sens Des Gens
Une Simple Question De Foi ?
Le Prométhée Moderne
À Quoi Ressemblait-Il ?
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
Une Ville à l'Image du Cosmos
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Le Génie Qui Imagina l'Avenir
Le Peuple du Dieu Amma
A t elle existé ?
La Légende du Sasquatch
Le Plus Grand Scandale Politique des États Unis
Le Don De Prédire Le Future
Les Marques du Christ
Il Est Vivant !
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Qui Était Il ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Élite Spirituelle des Celtes
Un Monument Qui Défie Le Temps
Le Déluge Universel
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
La Colonie Perdue
A t'elle Ressuscité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Origine Des Malheurs
Aura Et Champ De Force Émotionelle
Une Ville Creusée Dans La Roche
Le Continent Perdu
Un Site De Légende
Les Rouleaux De La Mer Morte
La Fureur de Construire
Un Lieu Céleste et Sacré
Monolithe d'Uluru
Juste Un Mythe ?
Morte Dans Un Tragique Accident ?
La Ville Magique
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Signification Du Subconscient
La Route Sans Gravité
500 Kilomètres De Géoglyphes
Les Astres Dictent Notre Destin ?
De Qui Descendons Nous ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Le Livre Qui Alluma Les Bûchers
Empoisonné à l'Arsenic ?
A t'elle eu lieu ?
Qu'Est Devenue La Belle Reine d'Égypte ?
Un Royaume Sans Hommes ?
Ogre ou Barbe Bleue ?
Qui Est l'Auteur Des Textes Sacrées ?
Le Führer Sous l'Influence Des Sociétés Secrètes ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Ou Se Trouve Il ?
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?
Des Signes Prémonitoires Auraient Annoncés Sa Mort ?
Apparitions Ou Hallucinations Dans La Grotte ?
L'Amérique ?
Sait On Ou Il Se Trouve ?

Agatha Christie - Sa Disparition

Agatha Christie

En 1926, Agatha Christie se retrouva au coeur d’un étrange affaire, qui semblait tout droit sortie d’un de ses romans, mais qu’aucun Hercule Poirot, aucun Miss Marple, n’ont jamais élucidée.

La romancière avait alors trente-six ans, et tout semblait lui réussir. Écrivain déjè renommé, mariée à un héros de la Grande Guerre, le colonel Archibald Christie, elle vivait dans une splendide maison de campagne, qu’elle a elle-même décrite comme “une sorte de suite pour millionnaires du Savoy, transplantée en pleine campagne”.

La “reine du crime”

Celle que l’on a surnommée “la reine du crime” était née Agatha Clarissa Miller en 1890. À l’âge de vingt-quatre ans, elle avait épousé Archibald Christie, un aviateur du Royal Flying Corps, qui devait se couvrir de gloire pendant la Grande Guerre, tandis qu’Agatha travaillait comme infirmière dans un hôpital. Peu après la fin de la guerre, elle mit au monde son unique enfant, Rosalind. Un an plus tard, elle publiait son premier roman, La Mystérieuse affaire de Styles. En 1926, douillettement installés dans leur demeure du Berkshire, les Christie semblaient un ménage heureux. En fait, la crise qui couvait depuis longtemps entre les époux était sur le point d’éclater.

Une femme disparaît

À cette époque, Agatha Christie avait déjà publié plusieurs romans policiers. Son dernier opus, Le Meurtre de Roger Ackroyd, avait connu un grand succès, mais également suscité de vives polémiques. Dans ce roman écrit à la première personne, le narrateur dissimule au lecteur quelques informations essentielles – et tout d’abord le fait que c’est lui l’assassin ! Si le “narrateur non fiable” est un procédé littéraire classique, il scandalisa ceux qui aiment déduire avant Hercule Poirot l’identité du coupable. Les critiques, eux, adorèrent. Quoique déjà connue, Agatha Christie n’était pas encore célèbre ; la plupart de ses livres ne s’étaient vendus qu’à quelques milliers d’exemplaires. C’est alors qu’au soir du 3 décembre 1926, elle quitta le domicile conjugal et disparut. Du jour au lendemain, le pays tout entier se passionna pour son sort.

La voiture abandonnée

À 11 heures le lendemain matin, le superintendant de la police du Surrey fut informé d’un accident de voiture à Newlands Corner, à la sortie de Guildford. La Morris de Mrs. Christie venait d’être retrouvée dans un fossé, le capot enfoncé dans les buissons. Il n’y avait aucune trace de la conductrice, mais celle-ci ne devait pas être allée bien loin, car son manteau de fourrure était resté dans la voiture.

En milieu d’après-midi, une meute de journalistes se pressait devant le domicile des Christie. Dès le début, la police envisagea l’hypothèse du suicide – une théorie réfutée par son mari, qui soulignait non sans raison que la plupart des gens de suicident chez eux, et non pas en sortant en voiture au beau milieu de la nuit. Néanmoins, la police ratissa la campagne autour de Newlands Corner ; des plongeurs allèrent sonder le Silent Pool, un lac situé dans les environs.

Chagrins secrets

Ce que tout le monde ignorait, c’est que rien n’allait plus au sein du couple. Archie était tombé amoureux d’une femme de dix ans plus jeune qu’Agatha, Nancy Neele. Il avait même annoncé à sa femme son intention de divorcer. Autre coup du destin, Agatha venait de perdre sa mère. Elle ne dormait plus, s’alimentait n’importe comment, déplaçait sans cesse meubles et objets dans sa maison. Elle semblait manifestement perturbée, au bord de la dépression nerveuse.

Les recherches

Les deux ou trois jours suivants n’apportèrent aucun indice nouveau. L’annonce qu’on avait trouvé des vêtements de femmes et un flacon étiqueté “opium” dans une cabane isolée déclancha la ruée des journalistes, mais ce n’était qu’une fausse alerte : l’”opium” se révéla être du bicarbonate. Des journaux insinuèrent qu’Archibald Christie avait tout à gagner à la mort de son épouse, mais son alibi était à toute épreuve : il participait à une partie de campagne dans le Surrey. D’autres journalistes subodorèrent un “coup de pub”. L’un des proches d’Agatha, Peter Ritchie-Calder, pensait qu’elle avait disparu pour faire éclater au grand jour la liaison de son mari avec Nancy Neele. Il se mit à éplucher ses romans pour essayer de deviner ce qu’elle allait faire ensuite. Le Daily Mirror offrit une récompense à quiconque retrouverait Dame Agatha Christie. En vain.

Le mystère s’épaissit

Le mystère s’épaissit encore un peu plus lorsque le beau-frère d’Agatha révéla qu’il avait reçu une lettre d’elle. D’après le cachet de la poste, elle avait été postée à Londres à 9h45, le lendemain du jour de sa disparition – autrement dit à une heure où elle était censée errer quelque part dans les bois du Surrey.

Le dimanche suivant, dans une interview au Daily Mirror, Archibald reconnut que son épouse avait “évoqué la possibilité de disparaître à son gré. Quelque temps auparavant, elle avait dit à sa soeur : “Je pourrais disparaître si je le voulais, en m’organisant bien…”. Peut-être, après tout, s’agissait-il d’autre chose que d’un suicide ou d’un coup monté par le mari.

Retrouvée !

Le 14 décembre, onze jours après la disparition, le maître d’hôtel du Swan Hydropathic Hotel de Harrogate, dans le North Yorkshire, reconnut parmi ses clientes la romancière dont tous les journaux publiaient la photo. Prévenu par la police, le colonel Christie sauta dans le premier train pour Harrogate. À son arrivée on lui apprit que sa femme était là depuis dix jours, qu’elle avait pris une belle chambre au premier étage, et qu’elle semblait “normale et heureuse” : “Elle chantait, dansait, jouait au billard, lisait les journaux qui parlaient de sa disparition, bavardait avec les autres clients de l’hôtel, et faisait des promenades.”

Agatha était en train de lire un article la concernant lorsque son mari s’approcha d’elle. “On aurait dit qu’il était pour elle une vague de connaissance, dont elle ne savait pas exactement qui il était”, raconta le directeur de l’hôtel. “Elle souffre d’une perte complète de mémoire, déclara Archibald à la presse, et je crois qu’elle ne sait pas qui elle est.” Les médecins confirmèrent par la suite qu’elle souffrait d’amnésie. Mais pour Ritchie-Calder, son comportement ne ressemblait guère à celui d’une amnésique : le jour de sa disparition, elle portait une robe de laine verte, une veste grise et un chapeau de velours, et elle n’avait que quelques livres sterling dans son sac. Lorsqu’on la retrouva, elle était élégamment vêtue et elle avait 300 livres sur elle. Elle s’était inscrite sous le nom de Teresa Neele, et elle racontait qu’elle venait d’Afrique du Sud.

Retombées

L’affaire laisse des traces, certaines déplaisantes, d’autres beaucoup moins. La presse monta en épingle le coût présumé de l’enquête – 3 000 livres selon elle. Qui allait les payer? Les contribuables du Surrey rendirent Agatha responsible de la forte augmentation des impôts qu’ils subirent cette année-là. Son nouveau roman, Les Quatre, fut accueilli fraîchement par la critique, mais ne s’en vendit pas moins à 9 000 exemplaires – deux fois plus que Le Meurtre de Roger Ackroyd. Et dès lors, les ventes de ses ouvrages n’allaient cesser d’augmenter. Dans les années 1950, des tirages de ses livres excédaient les 50 000 exemplaires ; son ultime roman avec Miss Marple, La Dernière Énigme (1976), fut tiré d’emblée à 60 000 exemplaires.

Les voies de la célébrité

Les Christie divorcèrent en 1927 – Archibald se remaria avec Nancy Neele, Agatha épousa le professeur sir Max Mallowan en 1930. Jusqu’à la fin de ses jours, elle refusera de parler de sa disparition, et n’accordera des interviews qu’à la condition que le sujet ne soit pas abordé. Sa biographe, Janet Morgan, accepte la thèse d’une dépression nerveuse suivie d’une amnésie. On a pourtant quelque peine à la croire : d’où venait l’argent qu’elle avait à Harrogate?

Pourquoi s’est-elle inscrite sous le nom de la maîtresse de son mari? Une personne souffrant d’une amnésie aussi grave peut-elle avoir un comportement en apparence normal, lire des articles concernant sa propre disparition, regarder ses propres photos, sans s’interroger sur son identité?

Ritchie-Calder, qui l’a bien connue, reste convaincu que “sa disparition avait été soigneusement organisée, comme les intrigues de ses romans policiers”. Un téléfilm produit après sa mort a même fait de sa disparition un élément d’un complot visant à assassiner Nancy Neele. Une chose reste certaine, l’”affaire de la romancière disparue” a largement contribué à faire d’Agatha Christie l’auteur anglais le plus lu au monde après Shakespeare !