Enigme

Les monolithes
La cité engloutie
Les disparitions mystérieuses
Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Les origines du labyrinthe
Qui était vraiment Jack ?
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Eustache Dauger
Les raisons de sa disparition
Pyramide de Kheops
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Ont-ils réellement exister ?
L'assassinat mediatisé du président
Le monstre du lagon écossait
Pécheresse dénigrée par l’Église
Les prophéties de Michel de Nostradame
La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le point le plus isolé du globe
Le déclin rapide de l'empire Maya
La zone militaire la plus secrète et isolée
Le Prince des Ténèbres
La Cité Perdue
Guardiens du Secret
Trois Caravelles En Route Vers Les Indes
La Saga Éternelle
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Une Quête Sans Fin
La Sources des Arcanes
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
La Théorie Du Complot
La Mythologie Et Le Symbolisme
Et La Légende De Sherwood
Grimoire et rituels
Le Livre Des Lois Des Morts
La Chute Des Anges
Spiritisme et Fantômes
Fantômes et Maisons Hantées
Lycanthropie
Exorcisme Des Démons Par Un Shaman
Y a-t-il de la vie ?
Le Sixième Sens Des Gens
Une Simple Question De Foi ?
Le Prométhée Moderne
À Quoi Ressemblait-Il ?
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
Une Ville à l'Image du Cosmos
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Le Génie Qui Imagina l'Avenir
Le Peuple du Dieu Amma
A t elle existé ?
La Légende du Sasquatch
Le Plus Grand Scandale Politique des États Unis
Le Don De Prédire Le Future
Les Marques du Christ
Il Est Vivant !
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Qui Était Il ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Élite Spirituelle des Celtes
Un Monument Qui Défie Le Temps
Le Déluge Universel
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
La Colonie Perdue
A t'elle Ressuscité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Origine Des Malheurs
Aura Et Champ De Force Émotionelle
Une Ville Creusée Dans La Roche
Le Continent Perdu
Un Site De Légende
Les Rouleaux De La Mer Morte
La Fureur de Construire
Un Lieu Céleste et Sacré
Monolithe d'Uluru
Juste Un Mythe ?
Morte Dans Un Tragique Accident ?
La Ville Magique
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Signification Du Subconscient
La Route Sans Gravité
500 Kilomètres De Géoglyphes
Les Astres Dictent Notre Destin ?
De Qui Descendons Nous ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Le Livre Qui Alluma Les Bûchers
Empoisonné à l'Arsenic ?
A t'elle eu lieu ?
Qu'Est Devenue La Belle Reine d'Égypte ?
Un Royaume Sans Hommes ?
Ogre ou Barbe Bleue ?
Qui Est l'Auteur Des Textes Sacrées ?
Le Führer Sous l'Influence Des Sociétés Secrètes ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Ou Se Trouve Il ?
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?
Des Signes Prémonitoires Auraient Annoncés Sa Mort ?
Apparitions Ou Hallucinations Dans La Grotte ?
L'Amérique ?
Sait On Ou Il Se Trouve ?

Comte Dracula - Le Prince des Ténèbres

Comte Dracula

Dracula, qui s’écrit en réalité Draculea, est un surnom d’origine latine donné au prince de Valachie et a pour signification le “fils du diable” ou encore le “fils du dragon”. Début février 1431 à Nuremberg, Vlad II est officiellement nommé prince de Valachie par l’empereur Sigmund du Luxembourg. Afin de confirmer cette investiture, Vlad reçoit un médaillon en or sur lequel est gravé un dragon, le sceau distinctif des chevaliers de l’ordre du Dragon. Il symbolise la victoire du bien contre le mal et doit être porter en permanence.

Vlad le Dragon

Vlad II s’installe ensuite en Transylvanie où il y fait construire des hôtels et y fait frapper de la monnaie à l’effigie du dragon. On commence à le surnommer Dracul. Vlad III, le “fils du dragon”, prend le surnom de son père comme nom de famille et devient lui aussi chevalier de l’ordre du Dragon. C’est un guerrier valeureux et un habile homme politique qui adore être craint des gens.

Suite à la mort de son père, Vlad III est fait prisonniers des Turcs et contraint à servir l’armée ennemie et à apprendre leurs techniques de torture. Il parvient à s’échapper grâce à l’aide d’un aristocrate dont la fille deviendra plus tard sa compagne. Sous le passage d’une comète, signe de mauvais présage, Vlad III s’empare du trône de Valachie au mois d’août 1456. Il est alors âgé de 25 ans.

Vlad III commence à réformer l’État et se montre absolument impitoyable face à ses ennemies qu’il condamne subito presto à l’empalement. Sa cruauté devient légendaire et il fait subir aux turques les sévices mêmes qu’on lui a apprit durant sa captivité. Les gens le surnomment Vlad Tepes, Vlad l’Empaleur. Les légendes affirmes que le prince Vlad avait l’habitude de déguster ses repas sous les cadavres sanglants de ses victimes empalés.

Ensuite capturer par les Hongrois, Vlad III reprend le pouvoir dix années plus tard, en 1476, et est assassiné par son successeur Laiota Basarab la même année. Le pape Pie II, contemporain, a laissé la description suivante de Vlad: “c’était un homme grand et fier”.

Comte Dracula le vampire

Dracula est pour bien des gens synonyme de vampire. Comment est-ce qu’un prince et chef militaire a-t-il pu devenir cette créature sanguinaire de la nuit que bien des gens connaissent? Les écrits d’un moine russe retrouvé dans un monastère à la fin du 15ième siècle, signer Efrosin, relatent des anecdotes ayant comme protagoniste le comte Dracula. Efrosin raconte que Vlad organisait des banquets où il encerclait la table de gens empalés. Un passage en particulier relate que Dracula aurait empaler sur-le-champ un serviteur qui osa se boucher le nez en raison de l’odeur putride émanant des cadavres.

La légende de Dracula a été a jamais immortalisé par l’écrivain irlandais à succès Bram Stoker qui s’inspira des récits entourant la figure du prince Vlad pour son roman le plus célèbre paru en 1897 et intitulé Dracula.

Du livre au film

Bram Stoker dépeint le personne de Dracula comme étant un grand vieillard portant une longue moustache blanche et ayant des oreilles pâles et pointues. Toujours selon Stoker, Dracula a également les mains velues et des ongles longs et acérés. Il est capable de se transformer à volonté en chauve-souris avant de disparaître derrière une espèce de brouillard. En revanche, il est semé d’effroie par les symboles sacrés comme l’eau bénite, l’ail et les croix de toute sorte. Le cinéma a cependant grandement modifié la vision de Bram Stoker, tant sur le plan physique que sur celui de ses pouvoirs maléfiques. Parmi tout les acteurs ayant incarner Dracula, la palme d’or revient a Bela Lugosi qui a su marqué les esprits par son interprétation du prince des Ténèbres. Star du cinéma d’épouvante des années 1930, Bela Lugosi, avec son allure élégante et aristocratique, a jouer Dracula de manière inoubliable même si sa dépiction s’éloigne grandement du monstre poilu décrit par Stoker.

L’origine du vampirisme

Comment peut-on distinguer un homme d’un vampire? La science a tenté d’expliquer le vampirisme en rapprochant les signes distinctifs attribués aux vampires à ceux de maladies comme par exemple l’anémie. Caractérisé par une pâleur et une grande fatigue, l’anémie était autrefois considérée par des gens superstitieux comme étant le signe d’une attaque de vampirisme.

Mais la maladie que l’on associe le plus fréquemment aux vampires est la porphyrie et cause l’arrêt de la production d’hème, un composant essentiel de l’hémoglobine. À un stade avancé de cette maladie, la peau du malade commence à se crevasser au soleil, les cicatrices se couvrent d’un épais duvet, les lèvres se gercent au point de laisser apparaître la dentition et le nez ainsi que les doigts s’abîment, rongés.

La peur des vampires

Dracula et les vampires en générale sont des figures maléfiques hautement symboliques. Le goût du risque et la conscience de la mort serait à l’origine de la popularité et de la fascination de l’homme pour ces créatures aux longues canines. Dracula, immortel, est alors doté d’une très grande puissance. Mais même des créatures d’apparence invulnérable ont des ennemies et peuvent être vaincue. Van Helsing, le plus grand chasseur de vampires de l’histoire, a sérieusement abordé le sujet dans son ouvrage De Nosferatu Mysteriis, conservé à la Van Helsing Vampiric Society.

Les faiblesses des vampires

Dans son ouvrage, Helsing décrit très précisément le phénomène du vampirisme et donne quelques recettes pour vaincre ces créatures maléfiques. Selon ce spécialiste, les vampires sont des créatures des ténèbres qui se nourrissent de sang humain, vivent en dehors de la grâce de Dieu et sont pratiquement immortels. Cependant, pour conserver leur toute-puissance, ils doivent rester dans leur patrie d’origine. Parmi leurs multiples pouvoirs magiques, citons celui de se transformer en loup ou en chauve-souris, de disparaître à volonté dans une sorte de nuage de fumée, mais aussi la force magnétique de leur regard et la maîtrise de certains phénomènes météorologiques.

Cependant, les vampires possèdent également des points faibles. Le contact avec l’eau bénite et autres objets du culte leur procure de grave brûlures ; ils détestent l’ail, la lumière du jour et les miroirs ou, d’ailleurs, leur image ne se réfléchit pas. Mais on peut aussi devenir vampire. À l’issue d’un rite satanique, par exemple, à condition de renier tout ce qui est sacrée ; ainsi sont nés les vampires les plus extraordinaires. On peut aussi le devenir par “contagion” : toute personne mordue par un vampire deviendra vampire à son tour. Elle commencera par montrer des signes évidents d’anémie, puis parviendra à un état de mort clinique. Enfin, toujours selon Van Helsing, la seule manière de tuer un vampire consiste à lui planter dans le coeur un piquet de bois (de frêne de préférence), avant de le décapiter.

La comptesse Bathory

La comptesse sanguinaire Élisabeth Bathory présente de nombreuses ressemblances avec les sanguinaires créatures de la nuit que sont les vampires. Née en 1560 dans une des plus riches et anciennes familles de Transylvanie, la comtesse était formidablement vaniteuse et obsédée par la crainte de perdre sa beauté. La légende raconte qu’elle frappa une de ses servantes jusqu’au sang parce qu’elle lui avait tiré les cheveux en la coiffant. Le sang de la jeune fille éclaboussa la main d’Élisabeth qui crut alors en remarquer les bienfaits sur sa peau. Persuadée d’avoir découvert le secret de la jeune éternelle, elle ordanna à son majordome de déshabiller la jeune fille et de la saigner sur-le-champ au-dessus de sa baignoire. Elle s’y plongea pour un bain de jouvence. Ainsi, dix années durant, ses serviteurs fournirent des jeunes filles à la comptesse pour son bain rituel. Une des victimes réussit pourtant à s’échapper et à en informer les autorités. Élisabeth fut arrêtée, mais jamais emprisonnée pour ses crimes : elle fût condamnée à vivre recluse dans sa chambre à coucher, jusqu’à la fin de ses jours, les portes et les fenêtres condamnées à jamais. En 1614, au bout de quatre ans de réclusion, l’un de ses gardes la retrouva morte.