Enigme

Les monolithes
La cité engloutie
Les disparitions mystérieuses
Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Les origines du labyrinthe
Qui était vraiment Jack ?
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Eustache Dauger
Les raisons de sa disparition
Pyramide de Kheops
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Ont-ils réellement exister ?
L'assassinat mediatisé du président
Le monstre du lagon écossait
Pécheresse dénigrée par l’Église
Les prophéties de Michel de Nostradame
La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le point le plus isolé du globe
Le déclin rapide de l'empire Maya
La zone militaire la plus secrète et isolée
Le Prince des Ténèbres
La Cité Perdue
Guardiens du Secret
Trois Caravelles En Route Vers Les Indes
La Saga Éternelle
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Une Quête Sans Fin
La Sources des Arcanes
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
La Théorie Du Complot
La Mythologie Et Le Symbolisme
Et La Légende De Sherwood
Grimoire et rituels
Le Livre Des Lois Des Morts
La Chute Des Anges
Spiritisme et Fantômes
Fantômes et Maisons Hantées
Lycanthropie
Exorcisme Des Démons Par Un Shaman
Y a-t-il de la vie ?
Le Sixième Sens Des Gens
Une Simple Question De Foi ?
Le Prométhée Moderne
À Quoi Ressemblait-Il ?
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
Une Ville à l'Image du Cosmos
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Le Génie Qui Imagina l'Avenir
Le Peuple du Dieu Amma
A t elle existé ?
La Légende du Sasquatch
Le Plus Grand Scandale Politique des États Unis
Le Don De Prédire Le Future
Les Marques du Christ
Il Est Vivant !
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Qui Était Il ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Élite Spirituelle des Celtes
Un Monument Qui Défie Le Temps
Le Déluge Universel
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
La Colonie Perdue
A t'elle Ressuscité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Origine Des Malheurs
Aura Et Champ De Force Émotionelle
Une Ville Creusée Dans La Roche
Le Continent Perdu
Un Site De Légende
Les Rouleaux De La Mer Morte
La Fureur de Construire
Un Lieu Céleste et Sacré
Monolithe d'Uluru
Juste Un Mythe ?
Morte Dans Un Tragique Accident ?
La Ville Magique
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Signification Du Subconscient
La Route Sans Gravité
500 Kilomètres De Géoglyphes
Les Astres Dictent Notre Destin ?
De Qui Descendons Nous ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Le Livre Qui Alluma Les Bûchers
Empoisonné à l'Arsenic ?
A t'elle eu lieu ?
Qu'Est Devenue La Belle Reine d'Égypte ?
Un Royaume Sans Hommes ?
Ogre ou Barbe Bleue ?
Qui Est l'Auteur Des Textes Sacrées ?
Le Führer Sous l'Influence Des Sociétés Secrètes ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Ou Se Trouve Il ?
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?
Des Signes Prémonitoires Auraient Annoncés Sa Mort ?
Apparitions Ou Hallucinations Dans La Grotte ?
L'Amérique ?
Sait On Ou Il Se Trouve ?

Kabbale - La Sources des Arcanes

Kabbale

La kabbale fait partie de la tradition ésotérique juive et se fonde sur la bible des Hébreux. Le “livre de la Formation”, véritable source des doctrines mystiques, date vraisemblablement du Vie ou du VIIe siècle : il donne la définition du mot “sefirot”, littéralement “calcul” ou “numération”.

Cependant, ce n’est qu’à partir du XIIe siècle que la Kabbale se développe en Provence, telle que nous la connaissons aujourd’hui. Les sefirot sont décrites comme étant les moyens à travers lesquels Dieu agit sur l’univers du créé. On en dénombre dix, chacune portant un nom différent, en plus d’un onzième symbole qui, dans la plupart des cas, n’est pas considéré comme une véritable sefirot. Ensemble, les dix sefirot forment l’Arbre de Vie qui équivaut à “l’échelle de Jacob” évoquée par la Genèse. Sur le plan graphique, l’Arbre de Vie est représenté par un tronc central appelé la “Colonne de l’Équilibre”, avec deux branches latérales – l’une à droite, l’autre à gauche – nommées respectivement “Colonne de la Grâce” et “Colonne de la Sévérité”. Le onzième symbole représente l’écart entre Dieu et l’homme. Les dix sefirot sont reliées entre elles par vingt-deux “sentiers”, chacun étant associé à une lettre de l’alphabet hébreu.

Au début du XIVe siècle, l’univers du crée est partagé en quatre mondes distincts : l’émanation, la création, la formation et la réalisation. Le premier représente le plus haut niveau, soit le plus proche de Dieu, soutenu par les seules forces immatérielles. Les trois autres sont au fur et à mesure de plus en plus matériels, en s’éloignant progressivement de la figure divine.

Un code très complexe

La kabbale est un outil ésotérique aussi complexe que complet. Les vingt-deux sentiers sont associés à d’autres symboles occultes – dont les tarots, les signes du zodiaque et les planètes – dans un enchevêtrement de rapports qui n’est pas sans rapeller la théorie contemporaine du chaos. De plus, sachant que chaque lettre de l’alphabet hébreu est associée à un nombre, on peut attribuer une valeur numérique à chaque mot, en additionnant les nombres des lettres qui le forment. Enfin, chaque mot peut être remplacé par un autre de même valeur numérique ou bien, en utilisant les lettres d’un mot en tant qu’initiales d’autres termes, on peut emboîter les mots les uns dans les autres, comme dans un jeu de poupées russes. On pourrait presque comparer la kabbale à une sorte de code chiffré extrêmement complexe. Selon la tradition ésotérique, au-delà de leur valeur purement littéraire, des oeuvres comme la Bible délivrent des enseignements importants sur le plan spirituel et humain, en utilisant des codes secrets qui en permettent la lecture à différents niveaux. La kabbale se révèle donc comme étant un livre à lire à plusieurs degrés : ésotérique ou chiffré, philosophique et moral, symbolique et enfin littéraire.

Le Zohar et les sefirot

Le Zohar, le “Livre des Splendeurs”, est un texte écrit en Espagne au début du XIVe siècle par Moïse de Léon. On y traite des noms, de leur nature divine et de leur signification ésotérique. C’est le livre de spiritualité des mystiques hébreux. Nous devons sa diffusion au-delà des cercles juifs à Pic de la Mirandole qui le traduisit en latin. Il peut être considéré comme le texte de base de la Kabbale. Les appellations des sefirot sont les suivantes : Kéther (couronne), la plus proche de Dieu ; Binah (science ou connaissance) et Hokhma (sagesse) ; Gevourah (force) et Hessed (miséricorde ou pitié) ; Tiferet (beauté) ; Hod (gloire) et Netzah (éternité ou victoire) ; Yessod (fondement ou fondation), puis enfin Malkhout (royaume), qui est aussi la dernière et la plus proche de l’homme.