Enigme

Les monolithes
La cité engloutie
Les disparitions mystérieuses
Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Les origines du labyrinthe
Qui était vraiment Jack ?
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Eustache Dauger
Les raisons de sa disparition
Pyramide de Kheops
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Ont-ils réellement exister ?
L'assassinat mediatisé du président
Le monstre du lagon écossait
Pécheresse dénigrée par l’Église
Les prophéties de Michel de Nostradame
La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le point le plus isolé du globe
Le déclin rapide de l'empire Maya
La zone militaire la plus secrète et isolée
Le Prince des Ténèbres
La Cité Perdue
Guardiens du Secret
Trois Caravelles En Route Vers Les Indes
La Saga Éternelle
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Une Quête Sans Fin
La Sources des Arcanes
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
La Théorie Du Complot
La Mythologie Et Le Symbolisme
Et La Légende De Sherwood
Grimoire et rituels
Le Livre Des Lois Des Morts
La Chute Des Anges
Spiritisme et Fantômes
Fantômes et Maisons Hantées
Lycanthropie
Exorcisme Des Démons Par Un Shaman
Y a-t-il de la vie ?
Le Sixième Sens Des Gens
Une Simple Question De Foi ?
Le Prométhée Moderne
À Quoi Ressemblait-Il ?
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
Une Ville à l'Image du Cosmos
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Le Génie Qui Imagina l'Avenir
Le Peuple du Dieu Amma
A t elle existé ?
La Légende du Sasquatch
Le Plus Grand Scandale Politique des États Unis
Le Don De Prédire Le Future
Les Marques du Christ
Il Est Vivant !
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Qui Était Il ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Élite Spirituelle des Celtes
Un Monument Qui Défie Le Temps
Le Déluge Universel
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
La Colonie Perdue
A t'elle Ressuscité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Origine Des Malheurs
Aura Et Champ De Force Émotionelle
Une Ville Creusée Dans La Roche
Le Continent Perdu
Un Site De Légende
Les Rouleaux De La Mer Morte
La Fureur de Construire
Un Lieu Céleste et Sacré
Monolithe d'Uluru
Juste Un Mythe ?
Morte Dans Un Tragique Accident ?
La Ville Magique
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Signification Du Subconscient
La Route Sans Gravité
500 Kilomètres De Géoglyphes
Les Astres Dictent Notre Destin ?
De Qui Descendons Nous ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Le Livre Qui Alluma Les Bûchers
Empoisonné à l'Arsenic ?
A t'elle eu lieu ?
Qu'Est Devenue La Belle Reine d'Égypte ?
Un Royaume Sans Hommes ?
Ogre ou Barbe Bleue ?
Qui Est l'Auteur Des Textes Sacrées ?
Le Führer Sous l'Influence Des Sociétés Secrètes ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Ou Se Trouve Il ?
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?
Des Signes Prémonitoires Auraient Annoncés Sa Mort ?
Apparitions Ou Hallucinations Dans La Grotte ?
L'Amérique ?
Sait On Ou Il Se Trouve ?

Malédiction - Origine Des Malheurs

Malédiction

À la bénédiction s’oppose la malédiction, l’une des formes de magie rituelle les plus fréquentes. Depuis toujours, les malédictions sont considérées être à l’origine des malheurs. Les formulations de malédictions sont très variées, de même que la durée d’action de l’imprécation et la nature du sortilège.

Qu’est-ce qu’une malédiction ?

Promesses d’infortune, les malédictions sont largement répandues, et le langage courant en a intégré de nombreuses variantes, lesquelles constituent parfois un élément de style incontournable. Les invectives négligement proférées aujourd’hui avaient autrefois une tout autre portée.

Dans la culture médiévale, on considérait que des malédictions, lancées volontairement ou inconsciemment, pouvaient avoir un effet tangible, et parfois même de graves répercussions. À cette époque, l’usage n’a cessé de se répandre. Alors que, dans les temps anciens, la capacité de lancer une malédiction sur une personne restait l’apanage des mages et des sorcières, au Moyen Âge, on pensait qu’une malédiction proférée par un homme commun suffisait à invoquer le diable ou ses démons, toujours à l’affût de nouvelles âmes. Maladie, blessure, accident ou mort pouvaient alors être les finalités d’une malédiction.

Les traditions, telles que les contes, illustrent parfaitement la signification et l’utilisation des malédictions. Sous l’action de sortilèges ou d’objets envoûtés, des personnes subissent nombre de changements ou sont la proie d’un sort particulier. Et briser la malédiction peut parfois prendre des années. Les contes constituent un support symbolique privilégié pour expliquer la portée d’une malédiction.

Usage et incidences d’une malédiction

D’un point de vue occulte, la malédiction n’a rien de commun avec un simple juron négligemment proféré. C’est un véritable rituel magique, constitué d’une formule ou d’une phrase, ainsi que d’une gestuelle précise ou de la transmission d’un objet associé à des paroles déterminées. En règle générale, les mouvements devant accompagner la malédiction font toutefois l’objet d’une description très générale, vraisemblablement dans l’optique de dissimuler aux yeux de tous qu’une imprécation est en cours. D’autre part, il se peut également qu’une malédiction devienne active alors qu’elle a été prononcée à un moment incontrôlé.

Les préparatifs à l’imprécation dépendent des intentions de celui qui en est à l’origine. Certaines, aux conséquences lourdes, requièrent des dispositions plus poussées ou bien des ingrédients plus inhabituels. D’autres, en revanche, agiraient dès qu’elles sont spontanément prononcées. Le contrecoup d’une malédiction repose également sur l’intention première qui anime l’imprécateur. Dans certains cas, la personne visée doit entendre la malédiction prononcée par son auteur afin que celle-ci prenne effet.

En règle générale, la visée d’une malédiction se limite à souhaiter une mauvaise fortune à la personne maudite. Maladies, coups du sort ou altérations du comportement, de la volonté ou même de la mémoire. À l’extrême, elle vise à la mort du sujet.

Le mauvais oeil

Le “mauvais oeil” est une forme de malédiction spécifique et sans doute la plus répandue. Elle ne requiert aucun rituel particulier, la personne dotée du mauvais oeil n’ayant qu’à le diriger vers sa victime pour que celle-ci soit immédiatement maudite. La nature du mauvais oeil ne fait pas l’objet d’une description précise, mais semble être un don inné pour la personne qui en est dotée. Aussi la malédiction est-elle, dans la plupart des cas, jetée involontairement.

De plus, certains récits indiquent que chaque regard porté n’implique pas forcément le mauvais sort. Il semble intervenir uniquement dans certaines situations et serait déclenché, par exemple, par une louange ou un sentiment de jalousie. Aucune parade n’apparaît possible une fois que l’on en est victime. Le pape Pie IX était soupçonné d’être porteur du mauvais oeil, car nombre de gens et de lieux bénis par ses soins subissaient peu de temps après un sort étrange.

Diverses techniques permettent de se protéger du mauvais oeil, comme se frotter avec une teinture spéciale ou porter un masque. C’est à cette croyance d’ailleurs que les bourreaux doivent leur cagoule. Toutefois, tous ces moyens ont été mis en doute. Les origines de cette superstition ne sont pas entièrement définies, mais semblent néanmoins issues du continent africain.

Les malédictions de l’antiquité

Une malédiction est lancée par un simple être humain, mais repose sur des principes magiques et surnaturels. Aussi les répercussions n’en serait-elles pas homogènes. Dans certains cas, la malédiction ne durerait que quelques jours, d’autres sembleraient en revanche agir sur plusieurs millénaires.

La malédiction de Toutankhamon reste un exemple du genre. En 1922, le Britannique Howard Carter (1873-1939) découvre le tombeau du pharaon Toutankhamon dans la Vallée des Rois, véritable événement archéologique. Les trésors renfermés par les diverses chambres surpassent ceux de toutes les autres tombes. Même la momie et le sarcophage son intacts. Quelques semaines après l’ouverture de la tombe, lord Carnavon, l’un des amis de Carter, décède des suites d’une piqûre de moustique. L’inquiétude ne naît qu’au fil des années suivantes, marquées par le décès de douze personnes concernées par la mise au jour de la sépulture égyptienne. Les journalistes parlent alors de la “malédiction du pharaon” et d’une emprise mystérieuse à laquelle auraient été soumis tous les membres de l’expédition. Il a été avancé la présence d’un champignon particulier ou d’une bactérie dans la tombe, destiné à tuer les éventuels pilleurs. Toutefois, poisons et forces surnaturelles ont également été évoqués.

Howard Carter et ses archéologues jugent sévèrement ce type de journalisme à sensation et qualifient ces articles de “bavardage stupide”. Chaque décès ayant pu faire l’objet d’une explication rationnelle, la “malédiction du pharaon” ne reposerait sur aucun fondement.

Quelque temps plus tard, Edgard Wallace, écrivain de romans policiers, rédigea un article dans le Berliner Illustrierte, où il rapportait que les momies des pharaons ayant offensé les dieux portaient malheur. D’une façon racoleuse, il tentait d’apporter un éclairage mystérieux sur la mort de chacun des membres de l’expédition et de mettre en exergue la prétendue imprudence des archéologues. Howard Carter ne réagit pas à cet article.

Bien que la malédiction du pharaon réapparaisse de temps à autre dans la presse à sensation, plusieurs recherches laissent entendre que les chambres funéraires n’auraient pu constituer un environnement favorable, des millénaires durant, au développement de virus, bactéries et champignons. Ces décès soi-disant inexpliqués ne seraient donc que de simples coïncidences, et la malédiction du pharaon, rien de plus qu’une invention née de l’imagination débridée de certains journalistes.

Des malédictions efficaces ?

Même si la malédiction de Toutankhamon semble être une pure invention journalistique, il existe de nombreuses descriptions de lieux ou d’objets semblant véritablement maudits. De tels récits de malédictions constituent la trame de beaucoup d’histoires de fantômes. Il est bien entendu impossible de se prononcer formellement sur la véracité de ces narrations, de même que sur l’effet et la durée d’une imprécation.