Personnage (15)

Toujours vivant ?
Qui est le fameux poète dramaturge ?
Un complot meurtrier déguisé en suicide ?
Le mystère entourant sa disparition
Mort empoisonné ?
Les mystères du IIIe Reich
Le prince des ténèbres
L'Ingénieur du future
La découverte de l'Amérique
Les prophéties de Michel de Nostradame
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
Des Signes Prémonitoires Auraient Annoncés Sa Mort ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Le Mystère Plane Toujours
Danseuse et Espionne

Science (11)

Les raisons de sa disparition
Une planète viable ?
Qui sont nos ancêtres ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
Les origines du labyrinthe
Ou Se Trouve Il ?
Les Astres Dictent Notre Destin ?
500 Kilomètres De Géoglyphes
De Fabuleux Trésors Enfouie Sous Terre ?

Ufologie (3)

Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
La zone militaire la plus secrète et isolée
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous

Parapsychologie (12)

Le Sixième Sens Des Gens
Le Don De Prédire Le Future
Aura Et Champ De Force Émotionelle
La Signification Du Subconscient
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?
Une Forme de Psychokinésie ?
Déplacer Des Objets Par La Pensée ?
Et La Peur Du Néant
Se Manifester À Deux Endroits Simultanément ?
Offrandes Douleureuses À Murugan
Un Rituel Initiatique

Lieu Mystérieux (16)

Les moaï et le rongorongo
Une cité dans les nuages
Une représentation du cosmos ?
Une ville construite dans la roche ?
Un Lieu Céleste et Sacré
La Ville Magique
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Monolithe d'Uluru
Un vestige de Lémurie ?
Les Grands Trésors Cachés du Roi Salomon
Le Secret de l'Astronaute
À La Recherche De Eldorado
Que Signifient Les Menhirs ?
L'Oeuvre De Dame Nature ?
À La Conquête de Cancuen
Les Mayas Astronomes ?

Égypte (10)

Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Un Monument Qui Défie Le Temps
Mordue Par Un Cobra Royal ?
Qu'est devenue la belle reine d'Égypte ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Et Le Mystérieux Livre Des Morts
La Vallée Des Rois Abandonnée ?
Une Terre Mythique d'Égypte Antique ?

Cryptozoologie (11)

Une créature mythique ?
Le monstre du lagon écossait
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
Lycanthropie
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
La Légende du Sasquatch
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Version Mythologique du Kongamato ?

Phénomène Étrange (10)

Les disparitions mystérieuses
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Spiritisme et Fantômes
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Fantômes et Maisons Hantées
Envahi par un démon ?
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Route Sans Gravité
Apparitions Ou Hallucinations Dans La Grotte ?
Messages Extraterrestre ?

Bible et Religion (13)

Qui sont les écrivains des deux testaments ?
Une simple question de foi ?
Guardiens du Secret
Pécheresse dénigrée par l’Église
La Chute Des Anges
Les Marques du Christ
Le Déluge Universel
Les Rouleaux De La Mer Morte
L'Amérique ?
Sait On Ou Il Se Trouve ?
La Sources des Arcanes
Où Se Trouve l'Arche d'Alliance ?

Magie (4)

Faut-il y croire ?
Le Livre Des Lois Des Morts
Origine Des Malheurs

Monument (7)

Qui sont les bâtisseurs et quels raisons avaient-ils ?
Ont-ils réellement exister ?
À Quoi Ressemblait-Il ?
A t elle existé ?
La Fureur de Construire
Un Monument Remplit De Mystère
Le Château De l'Amour

Légende et Mythe (9)

Le berceau de l'humanité ?
Un Site De Légende
Simplement un mythe ?
La cité engloutie
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Et La Légende De Sherwood
Le Prométhée Moderne
La Saga Éternelle
De La Poudre Aux Yeux ?

Histoire (9)

Les servantes du diable ?
A t'elle eu lieu ?
En Amérique Avant Colomb ?
Le Plus Grand Scandale Politique des États-Unis
La Colonie Perdue
Qui Est Cette Femme Au Sourire Enigmatique ?
Marinus Van der Lubbe Coupable ?
Un Mystère À Résoudre

Relique (11)

Une Quête Sans Fin
Le Nazisme Ésotérique
Un Mécanisme Disparue ?
Un Document Hors du Temps
Un Alphabet Inconnu
La Guerre des Espions
Des Images d'Époques Fantastiques
l'Électricité Dans l’Antiquité ?
Lumière de l'Égypte
Légende ou Réalité ?

Peuple et Civilisation (6)

La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le déclin rapide de l'empire Maya
Le Peuple du Dieu Amma
Élite Spirituelle des Celtes
Un Royaume Sans Hommes ?
Le Mystérieux Destin d'Une Tribue

Disparition (3)

Une Grande Aviatrice Portée Disparue
Où Se Trouve Son Corps ?
Morts Noyés Ou Toujours Vivants ?

Affaire Non Résolue (4)

Qui était vraiment Jack ?
L'assassinat mediatisé du président
Qui a Tué Lady Diana ?
Qui Était l'Assassin ?

Théorie du Complot (1)

La Théorie Du Complot

France (3)

A t'elle Ressuscité ?
Était-il le Vrai Roi de France ?
Ogre ou Barbe Bleue ?

L'Honneur Retrouvé de Mata Hari

Danseuse et Espionne

Mata Hari

Danseuse, courtisane et espionne. Mais si Mata Hari, l'envoûtante Hollandaise, fusillée en 1917 à Vincennes pour intelligence avec l'ennemi, était innocente ? Un historien amateur, Léon Schirmann, s'est juré de la réhabiliter.

C'est en 2001, quatre-vingt-quatre ans jour pour jour après l'exécution de la danseuse, que la Fondation Mata Hari et la ville néerlandaise de Leeuwarden ont déposé une bien étrange requête auprès du ministère de la Justice français : la demande de révision du procès d'une des plus fameuses espionnes du XXe siècle, Mata Hari. “Nous croyons qu'il y a des doutes suffisants concernant le dossier d'instruction qui a été utilisé pour l'inculper, déclare le porte-parole de la délégation. Peut-être n'était-elle pas entièrement innocente, mais il est clair qu'elle n'était pas la superespionne dont les renseignements auraient envoyé des milliers de soldats à la mort, comme on l'a prétendu. Mata Hari était sans doute plus intéressée par le sexe que par le crime !”

Rien ne serait arrivé sans Léon Schirmann, historien amateur qui a consacré les dix dernières années à fouiller le dossier, et publié ses conclusions sous le titre Autopsie d'une machination, aux éditions Italiques. Son existence paraît d'ailleurs à peine moins mouvementée que celle de son héroïne ! Mata Hari est morte depuis presque deux ans lorsqu'il voit le jour à Odessa, au sein d'une famille de bourgeois russes fuyant les bolcheviques. Ce qui n'empêche pas le jeune Léon, réfugié à Paris, de s'inscrire au Parti communiste. En 1942, il rejoint un maquis des Cévennes dont il devient le chef. Agrégé de sciences et licencié d'allemand, il poursuit, après la Libération, une longue carrière de professeur de physique. Depuis sa retraite, Léon Schirmann se passionne pour l'histoire allemande, et en particulier pour les affaires judiciaires controversées. Familier des bibliothèques parisiennes et des dépôts d'archives, il s'est lancé sur la piste de la belle et énigmatique Mata Hari, immortalisée au cinéma par Greta Garbo, Marlène Dietrich ou Jeanne Moreau...

Ne vous méprenez pas ! La démarche de Léon Schirmann n'a rien de romantique. C'est le regard froid d'un scientifique que ce vieux monsieur de quatre-vingt-deux ans jette sur cette aventure d'amour et de mort. “Je ne me suis pas beaucoup intéressé à la vie de Mata Hari avant 1914, à sa carrière de danseuse et à ses aventures sentimentales, avoue-t-il. Je me suis concentré sur ses activités durant la guerre, et surtout sur son procès. Pourtant, je dois dire qu'elle m'est sympathique. Elle ne connaît pas l'hypocrisie. C'est une femme entretenue, mais elle l'avoue sans fausse honte.”

Au terme de son enquête, Léon Schirmann n'hésite pas à déclarer que “tout ce qui a été écrit sur Mata Hari est inexact dans 90% des cas”. Patiemment, il a réuni les pièces, comparé les documents, révélé les impostures. Il s'est rendu plusieurs fois en Allemagne et en Angleterre, il a fait venir des papiers des Pays-Bas et écume sans relâche les archives des Affaires étrangères, au Quai d'Orsay. Le résultat ? Une moisson de “faits nouveaux” qui lui permet d'affirmer que l'enquête et le procès ont été falsifiés au nom de la “raison d'État” et à des fins “patriotiques”. Une certitude qu'il s'efforce de démontrer dans un “pavé” de près de 900 pages.

Mais qui était exactement Mata Hari ? À l'aube pudibonde du XXe siècle, le Tout-Paris vibre pour une mystérieuse “bayadère sacrée”, qui se déhanche à moitié nue dans les salons de la bonne société et sur les scènes des théâtres. Dans Le Figaro, Colette exalte son “long corps bistre, mince et fier”. Le 13 mars 1905, Émile Guimet, le célèbre orientaliste, la fait danser dans la bibliothèque de son musée, place d'Iéna, au milieu des orchidées, des fumées d'encens et de haschich...

“Mata Hari” signifie “l'oeil du jour”. En malais, c'est ainsi que l'on désigne le soleil. Malgré cela, la danseuse se prétend d'origine indienne, fille orpheline d'un père rajah et d'une mère japonaise ! Plus prosaïquement, Mata Hari se nomme Margaretha Geertruida Zelle. Elle est née le 7 août 1876 à Leeuwarden, aux Pays-Bas, où son père exerçait la profession de chapelier. Mariée à dix-neuf ans à un officier servant aux Indes néerlandaises, Rudolph Mac Leod, elle vit quelque temps à Java. En 1903, à vingt-six ans, Margaretha, séparée de son irascible époux, vient courir sa chance à Paris. Sans un sous et sans relations, elle pose d'abord pour des peintres. Mais bientôt Margaretha trouve sa véritable vocation. En Indonésie, elle a admiré les danseuses rituelles du culte de Shiva.

En Europe, l'expansion coloniale a mis l'exotisme à la mode. Madame Zelle-Mac Leod se métamorphosera en Mata Hari ! Elle ôtera ses voiles pour ensorceler les dieux et les hommes, dans une alliance subtile d'érotisme et de fausse mystique. En fait, personne n'est dupe très longtemps de ce travestissement. Et surtout pas les aristocrates, financiers et politiciens qui s'offrent à prix d'or les faveurs discrètes de la “bayadère sacrée”.

Pendant plusieurs années, Mata Hari connaît un succès immense. Elle triomphe à l'Olympia, à l'opéra de Monte-Carlo, ou encore à la Scala de Milan. Elle collectionne les riches protecteurs, gagne des fortunes, qu'elle dilapide aussitôt en folles dépenses. Mais le succès a ses caprices. Lorsqu'éclate la Première Guerre mondiale, Mata Hari est déjà sur le déclin. Son contrat au théâtre Metropol de Berlin est résilié. Les autorités allemandes lui confisquent ses fourrures, avant de l'expulser vers les Pays-Bas. C'est alors qu'elle est contactée par le consul général d'Allemagne à Amsterdam. Celui-ci la persuade d'espionner pour son compte, et lui remet 20 000 francs. Margaretha, alias Mata Hari, devient “l'agent H21”.

Piètre danseuse, toujours aussi mythomane, bavarde et fantasque, Mata Hari ne sera jamais qu'une espionne de pacotille, incapable d'accomplir des missions sérieuses. Très vite suspectée par le capitaine Ladoux, chef du contre-espionnage français, elle accepte alors de travailler pour lui, sans avouer ses relations avec les Allemands. À leur tour, ces derniers ne tardent pas à découvrir son double jeu. Et pour se débarasser de la danseuse qui commence à devenir encombrante, ils décident de la dénoncer aux Français. C'est, en tout cas, l'hypothèse soutenue par Léon Schirmann.

En décembre 1916, le major Kalle, attaché militaire à Madrid, adresse à Berlin une série de télégrammes qui présentent l'”agent H21” comme une espionne allemande infiltrée chez l'ennemi. Il livre des précisions qui désignent clairement Mata Hari. Or, Kalle n'ignore pas que les services français connaissent le code secret allemand, et qu'à la lecture de ces télégrammes, il ne manqueront pas d'identifier la coupable.

Maître Thibault de Montbrial, qui a rédigé la requête en révision, estime que Mata Hari “a été victime d'une opération technique remarquable des services secrets allemands à l'égard des services français. Il s'est enclenché une machination contre elle et, une fois que la procédure a été engagée, les services français l'ont à leur tour lâchée”. En 1917, la guerre s'éternise en boucherie sanglante. Toute une jeunesse va se faire massacrer à Verdun. L'opinion publique exige des responsables. Ce seront les espions. Sans eux, la France aurait remporté la victoire depuis longtemps ! “Nous avons la preuve de la machination du 2e bureau, assure Léon Schirmann. On s'est servi de Mata Hari pour une campagne antiboche. Ce n'était qu'une femme qui aimait profiter de la vie. C'est pour cela qu'elle a été tuée.” “La fille Zelle Marguerite, dite Mata Hari” est arrêtée au Palace Hôtel, sur les Champs-Élysées, le 13 février 1917. Elle est accusée “d'espionnage et de complicité d'intelligence avec l'ennemi, dans le but de favoriser ses entreprises”. Son procès, tenu à huit clos devant un tribunal militaire, est bâclé en moins de deux jours, et la peine capitale prononcée en quarante minutes. Le lieutenant Mornet a conduit l'accusation. Il avouera, bien plus tard, qu'”il n'y avait pas là de quoi fouetter un chat”.

“Elle chancelle, tournoie, bat le vide de ses bras désemparés, fouette l'impassible nuit de ses longs cheveux lourds... et tombe.” Ainsi s'achevait la “danse sacrée” de Mata Hari, du temps de sa splendeur. Le 15 octobre 1917, à six heures et quart du matin, celle qui avait été l'idole étincelante de la Belle Époque s'effondre dans le brouillard et la boue du polygone de Vincennes. Mais, à cet instant même, sa destinée futile ne rejoint-elle pas, de l'autre côté du miroir, le sort absurde des millions de poilus morts au champ d'horreur ?