Enigme

Les monolithes
La cité engloutie
Les disparitions mystérieuses
Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Les origines du labyrinthe
Qui était vraiment Jack ?
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Eustache Dauger
Les raisons de sa disparition
Pyramide de Kheops
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Ont-ils réellement exister ?
L'assassinat mediatisé du président
Le monstre du lagon écossait
Pécheresse dénigrée par l’Église
Les prophéties de Michel de Nostradame
La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le point le plus isolé du globe
Le déclin rapide de l'empire Maya
La zone militaire la plus secrète et isolée
Le Prince des Ténèbres
La Cité Perdue
Guardiens du Secret
Trois Caravelles En Route Vers Les Indes
La Saga Éternelle
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Une Quête Sans Fin
La Sources des Arcanes
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
La Théorie Du Complot
La Mythologie Et Le Symbolisme
Et La Légende De Sherwood
Grimoire et rituels
Le Livre Des Lois Des Morts
La Chute Des Anges
Spiritisme et Fantômes
Fantômes et Maisons Hantées
Lycanthropie
Exorcisme Des Démons Par Un Shaman
Y a-t-il de la vie ?
Le Sixième Sens Des Gens
Une Simple Question De Foi ?
Le Prométhée Moderne
À Quoi Ressemblait-Il ?
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
Une Ville à l'Image du Cosmos
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Le Génie Qui Imagina l'Avenir
Le Peuple du Dieu Amma
A t elle existé ?
La Légende du Sasquatch
Le Plus Grand Scandale Politique des États Unis
Le Don De Prédire Le Future
Les Marques du Christ
Il Est Vivant !
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Qui Était Il ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Élite Spirituelle des Celtes
Un Monument Qui Défie Le Temps
Le Déluge Universel
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
La Colonie Perdue
A t'elle Ressuscité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Origine Des Malheurs
Aura Et Champ De Force Émotionelle
Une Ville Creusée Dans La Roche
Le Continent Perdu
Un Site De Légende
Les Rouleaux De La Mer Morte
La Fureur de Construire
Un Lieu Céleste et Sacré
Monolithe d'Uluru
Juste Un Mythe ?
Morte Dans Un Tragique Accident ?
La Ville Magique
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Signification Du Subconscient
La Route Sans Gravité
500 Kilomètres De Géoglyphes
Les Astres Dictent Notre Destin ?
De Qui Descendons Nous ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Le Livre Qui Alluma Les Bûchers
Empoisonné à l'Arsenic ?
A t'elle eu lieu ?
Qu'Est Devenue La Belle Reine d'Égypte ?
Un Royaume Sans Hommes ?
Ogre ou Barbe Bleue ?
Qui Est l'Auteur Des Textes Sacrées ?
Le Führer Sous l'Influence Des Sociétés Secrètes ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Ou Se Trouve Il ?
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?
Des Signes Prémonitoires Auraient Annoncés Sa Mort ?
Apparitions Ou Hallucinations Dans La Grotte ?
L'Amérique ?
Sait On Ou Il Se Trouve ?

Roanoke - La Colonie Perdue

Roanoke

En 1584, sir Walter Raleigh, brillant gentilhomme de la cour d’Angleterre et explorateur fameux, chargea une expédition de repérer un site propice à l’établissement d’une colonie permanente en Amérique du Nord. Ses chefs trouvèrent l’endroit idéal sur les côtes de l’actuelle Caroline du Nord, dans ce qu’on appelle aujourd’hui les Outer Banks. La courte histoire de Roanoke, la première colonie anglaise dans le Nouveau Monde, fut marquée par la barbarie, le racisme et le fanatisme religieux dont firent preuve les Anglais soi-disant “civilisés” vis-à-vis des autochtones algonquins, “primitifs” ou supposés l’être.

Une nation de pirates

La reine Élisabeth avait chargé Raleigh de créer une colonie dans le Nouveau Monde, mais elle ne lui avait accordé que dix ans pour y parvenir. Vu les difficultés de l’entreprise – les 5 000 kilomètres de l’Atlantique et ses tempêtes, l’hostilité possible des Indiens d’Amérique, et celle, avérée, des Espagnols déjà établis dans les Caraïbes et en Amérique du Sud – , la tâche était écrasante. Au début des années 1580, l’Angleterre et l’Espagne étaient au bord de la guerre : la très catholique Espagne considérait les protestants anglais comme d’infâmes hérétiques, tandis que, de leur côté, les Anglais lorgnaient avec convoitise l’or et l’argent que les Espagnols ramenaient d’Amérique par galions entiers. Les marins anglais n’attendaient qu’une chose, que la guerre fût officiellement déclarée pour pouvoir courir sus aux galions espagnols. Une colonie portuaire aurait constitué une base de départ idéale pour des corsaires.

Les sauvages attaquent

Au printemps 1585, soixante-quinze hommes, pour la plupart d’anciens soldats, furent débarqués sur l’île, qu’ils baptisèrent Roanoke. Hélas, ils se comportèrent comme des soudards vis-à-vis des Algonquins. Ceux-ci s’étaient montrés accueillants, mais les relations dégénèrent très vite. Après une visite dans un village indien, les Anglais constatèrent qu’il leur manquait un bol en argent. Persuadés qu’il leur avait été dérobé par les Algonquins, ils retournèrent au village châtier ces “sauvages primitifs”. Ils brûlèrent vif leur chef et incendièrent le village. Sans retrouver leur bol en argent.

Après une année très difficile – entourés d’Indiens désormais hostiles et sans nouvelles des navires censés les ravitailler – , les soldats-colons profitèrent du passage de la flotte de Francis Drake dans les parages pour se faire rapatrier. Arrivant sur les lieux un mois plus tard, les navires de Raleigh trouvèrent la colonie abandonnée. Ils laissèrent quinze hommes sur place puis reprirent la mer.

Lorsque le contingent suivant – 117 colons au total – arriva un an plus tard, les quinze hommes avaient disparu. Les Croatan, une tribu indienne vivant sur une île voisine, qui avait conservé de bons rapports avec les Anglais, leur racontèrent que leurs compatriotes avaient été attaqués par une tribu inconnue : neuf d’entre eux, ayant survécu, s’étaient enfuis à bord d’une barque, et nul ne les avait jamais revus. C’est sous ces sombres auspices que la colonie de Roanoke fut fondée officiellement, le 22 juillet 1587.

Triste anniversaire

Le 18 août 1587, une femme de la colonie, Eleanor Dare, donna naissance à une petite fille qu’elle prénomma Virginia ; c’était le premier enfant anglais né sur le sol américain. Peu après, un colon fut tué par les Indiens. Convaincus que ce meurtre était le prélude d’une attaque imminente, les colons envoyèrent en Angleterre leur gouverneur, John White (le grand-père de la petite Virginia), recruter de nouveaux soldats. Celui-ci partir sur l’unique navire dont disposait la colonie, laissant les cent seize colons de Roanoke sans aucun moyen de quitter l’île.

Mais le déclenchement de la guerre entre l’Angleterre et l’Espagne retarda de près de trois ans le retour du gouverneur. Lorsque enfin il aborda à Roanoke le 18 août 1590, le jour du troisième anniversaire de sa petite-fille, il trouva la colonie complètement abandonnée.

Disparition

Qu’est-il arrivé aux colons de Roanoke ? Les indices sont maigres, mais on peut faire quelques suppositions. John White ne retrouva ni tombes ni restes humains dans la colonie. Il paraît donc peu probable que ses habitants aient été massacrés par les Indiens : pourquoi auraient-ils emporté les corps? Quoi que pouvaient en penser beaucoup d’Européens à cette époque, les Algonquins n’étaient pas cannibales.

Autre possibilité, les Espagnols – en guerre contre l’Angleterre – auraient capturé les colons et les auraient réduits en esclavage. Mais les archives espagnoles montrent qu’ils ignoraient jusqu’à l’existence de la colonie de Roanoke.

John White retrouva deux inscriptions gravées sur des arbres de la colonie : CROATAN et CRO. Les colons auraient-ils été enlevés par les Croatan, ou bien se seraient-ils placés sous leur protection? En 1587, les Croatan étaient la seule tribu de la région qui conservait une attitude amicale envers les Anglais ; on peut donc espérer que le départ des colons fut volontaire et non forcé. Mais en 1590, les Croatan étaient passés sur le continent, et ils étaient hors d’atteinte de White et de ses hommes.

Plus tard, des colons anglais ont noté que certains Algonquins de Caroline ressemblaient à des “Blancs”. Il n’y a cependant guère d’espoir que des études d’AND permettent d’élucider le mystère de Roanoke. Les tribus algonquines de Caroline ont été anéanties en l’espace de quelques générations par les maladies et les armes apportées d’Europe par les vagues suivantes de colons. Des études climatologiques ont par ailleurs montré que la période 1587-1589 fut marquée par la pire sécheresse connue par l’Amérique en 800 ans. Les colons de Roanoke, mourant de faim, se sont-ils remis à la miséricorde et la charité des Indiens?